Facebook condamné aux Etats-Unis pour ses campagnes de liens sponsorisés

Facebook Sponsored StoryChères lectrices, chers lecteurs,

Ce ne sont pas moins de 20 millions de dollars que Facebook s’est engagé à verser aux défenseurs de la vie privée, qui avait déposer une plainte contre le réseau social en 2011. En cause: l’utilisation des liens sponsorisés à travers les utilisateurs.

Un class action contre Facebook

A l’origine, ce sont donc 5 plaignants qui ont lancé cette action contre facebook, qui vient de s’achever. Le juge Richard Seebord a , à ce titre, validé un accord trouvé à l’amiable entre les parties.

20 millions de dollars seront donc versés aux différents utilisateurs, pour que Facebook ait utilisé leur profil à des fins publicitaires, via ses liens sponsorisés.

Ce programme, nommé « sponsored story » permet d’associer le contenu de l’utilisateur, avec des marques ou des annonceurs, qui souhaitent mettre en avant leurs produits.

A ce titre, la justice américaine a jugé que Facebook utilisait les informations personnelles des utilisateurs, sans leur demander leurs avis. On peut donc parler d’usurpation, dans une certaine limite bien évidemment.

Afin de corriger le tir, Facebook s’est donc d’une part engagé à payer les montants définis, mais aussi à modifier la politique de contrôle des informations à la disposition des utilisateurs.

Cependant, avec 234 millions de dollars de chiffres d’affaires, les 20 millions accordés au class action laisse un bénéfice confortable de l’ordre de 214 millions à Facebook.

Yvan Dupuy

Facebook condamné aux Etats-Unis pour ses campagnes de liens sponsorisés
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l’actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
1 Partages
Tweetez
Partagez
+1
Partagez1
Stumble