En pleine tourmente, Yahoo restructure ses activités et ses effectifs

yahooChères lectrices, chers lecteurs,

Que se passe-t-il chez Yahoo ? simple recentrage d’activité ou « secousse structurelle » ? les dernières informations semblent indiquer que le groupe semble sérieusement vouloir reprendre les choses en main…

Le tri de Yahoo dans ses activités

Tout récemment, le groupe a annoncé vouloir se séparer de deux de ses branches: Delicious et Altavista. Nous connaissons tous Altavista: un métamoteur de recherche qui a eu ses années fastes aux début de l’an 2000. Face à l’hégémonie de Google et du Web 2.0, il ne génère que très peu d’activité, et n’est plus rentable pour Yahoo.

Delicious, quant à lui, est un service de « Bookmarking », qui permet aux webmasters de diffuser plus largement leurs contenus (je l’utilise personnellement), et aux internautes « lambdas » de pouvoir trouver du contenu, en fonction des mots-clés qu’ils recherchent.

Il semble également que d’autres services annexes de Yahoo vont sortir: Yahoo Buzz, YahooPIcks, AllTheWeb,

Yahoo a , à ce titre affirmé qu’il souhaitait, pour 2011, « rationaliser son organisation »

Le tri dans les effectifs de la firme

Outre un recentrage sur ses activités principales, Yahoo envisage également un ajustement de ses effectifs. En effet, selon le Wall Street Journal, le groupe s’apprêterait à supprimer pas loin de 650 emplois, soit environ 5% de ses effectifs.

Si on revient un peu en arrière, Yahoo avait déjà fait du tri en 2009, en supprimant 700 emplois à l’époque.

Selon son PDG, Carol Bartz, ses suppressions devraient permettre au groupe de réduire ses coûts d’exploitation, et donc, de retrourver la voie de la rentabilité.

Il semble que ses suppressions d’effectifs s’articulent principalement autour des activités de contenu de Yahoo: portail internet, actualité, finance et sports. Je trouve cela personnellement surprenant, quand on connait l’enjeu du contenu en ligne, et les différents rapprochements qu’on a pu voir dernièrement.

Mais, que se passe-t-il réellement ? Yahoo essaie-t-il de conserver son indépendance financière ? En octobre dernier, des rumeurs de rachat « couraient », avec des prédateurs comme AOLou News Corp.

Quelques pistes de développement, selon Brigitte Cantaloube

Tout récemment, j’avais suivi une interview de Brigitte Cantaloube, Directrice Générale de Yahoo France.Selon elle, la stratégie de développement semble s’orienter autour des réseaux sociaux.

Yahoo a donc intégré ses différents outils (Facebook, Twitter) sur sa page d’accueil. Les internautes peuvent alors partager les contenus qu’ils estiment intéressant avec leur entourage. La mise est donc sur le buzz social. l’adaptation aux besoins des internautes est une priorité.

On a un bel exemple de ciblage marketing, avec, par exemple, la naissance récente de « Yahoo pour elles« , un portail entièrement consacré à la gente féminine. On peut donc imaginer une publicité plus ciblée, et donc, potentiellement des revenus générés plus importants.

Et vous, êtes-vous Yahoo! ?

Amicalement,

Yvan Dupuy

En pleine tourmente, Yahoo restructure ses activités et ses effectifs
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l’actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
0 Partages
Tweetez
Partagez
+1
Partagez
Stumble