E-paiement: Visa s’offre Playspan pour un montant de 190 millions de dollars

visaplayspanChères lectrices, chers lecteurs,

Bien souvent, les grands acteurs de logistique ou de paiement en ligne sont souvent écartés des lignes d’informations. Pourtant, ce sont des acteurs majeurs dans le monde du commerce en ligne. Pas de paiement, égal pas de commande et pas de chiffre d’affaires.

Avec le développement récent du e-commerce via les réseaux sociaux et leur réseau publicitaire hyper-ciblé (je pense ici à Facebook Ads), il semble que les grands acteurs du e-paiement s’organisent pour prendre leur part du gâteau, et s’adapter à la demande exponentielle. (voir mon article sur le sujet).

Aujourd’hui, c’est Visa qui s’offre la société Playspan. Zoom sur cette acquisition stratégique.

Qui est Playspan ?

Crée en 2005, Playspan est une société américaine basée en Californie, dans la Silicon Valley. Elle est spécialisée dans les services de paiement électroniques en ligne, et dans les transactions de bien virtuels (ebooks, logiciels par exemple). A ce titre, elle « pilote » une autre plateforme de paiement appelée Ultimatepay , intervenant spécifiquement sur des transactions de mobiles, des jeux en ligne (EA Sports par exemple), ou des réseaux sociaux.

Selon Playspan, ses solutions sont utilisées par près de 1000 développeurs dans les jeux en ligne et les réseaux sociaux. Je n’ai à ce jour pas d’informations précises sur la valorisation financière de Playspan, mais, toujours est-il que cette acquisition est très stratégique pour Visa, jusqu’à présent connue majoritairement pour les transactions sécurisées dans le commerce classique.

Une acquisition stratégique pour Visa

En réalité, visa souhaite désormais basculer une grosse partie de son activité sur les transactions en ligne, ce qui n’était pas son activité principale. Visa avait déjà commencé cette démarche en faisant l’acquisition de la société Cybersource en janvier 2010. Une acquisition d’un montant de 2 milliards de dollars, principalement destinée à contrer l’un des leaders du marché, j’ai nommé Paypal.

Joseph Saunders, président et P-DG de Visa  avait affirmé à cette époque: « Nous prêtons une attention à PayPal, tout comme les autres sociétés qui investissent le champs de l’e-commerce. Et nous sommes évidemment inquiets par tout ce qui pourrait impacter notre part de marché. »

Je pense donc que l’acquisition de Playspan reste dans la lignée stratégique pour Visa, et est parfaitement pensée. Le développement naissant du M-Commerce (commerce sur les mobiles) est également un argument majeur pour une telle acquisition.

Les concurrents, eux aussi, « préparent le terrain » de leur coté…Je pense notamment  à Vérifone, qui s’est offert la société Hypercom (montant de 485 millions de dollars). Le point fort d’hypercom était une présence déjà très affirmée en Europe (Angleterre, Allemagne notamment).

Quant aux opérateurs mobiles, ils s’allient pour créer leur propre plateforme de paiement en ligne, baptisée « Buybuster »

Un marché juteux, qui laisse présager de belles bagarres pour les parts du gâteau.

Bien à vous,

Yvan Dupuy

E-paiement: Visa s’offre Playspan pour un montant de 190 millions de dollars
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l’actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
2 Partages
Tweetez
Partagez1
+1
Partagez
Stumble1