E-Musique: Première baisse de l’histoire des ventes numériques

e-musiqueChères lectrices, chers lecteurs,

Les produits numériques seraient-ils pour l’une des premières fois de l’histoire du net, soumis à une baisse des ventes ? la réponse est oui pour le segment de la musique numérique.

Une baisse historique

Avec une baisse de 5,3% sur un an, le marché des musiques numériques inverse la tendance en place depuis de nombreuses années. Si celle du marché de la musique « physique » est plus importante (-7,3%), le segment traverse un passage difficile.

Pourtant, en début d’année les ventes numériques réussissaient à compenser les baisses enregistrées par le segment physique. Pour rappel, les ventes numériques représentent 34% du marché global de la musique.

Le Syndicat National De l’Édition Phonographique (SNEP) justifie cette baisse par deux faits majeurs. Le premier mis en avant est « une opération spéciale réalisée en 2012 par une major et non renouvelée en 2013 ». Un fait donc vaguement évoqué, sur lequel on en sait pas vraiment plus.

L’autre fait est les rudes néogciations entre la Sacem et Youtube, concernant le contrat visant à monétiser les contenus numériques sur la plateforme. Ainsi, pendant de nombreux mois, Youtube aurait cessé d’afficher des publicités affiliées à la Sacem.

Sur ce dernier point la Snep parle d’un manque à gagner de 1,6 à 1,7 millions d’euros, depuis le début de l’année, autant dire une perte colossale.

Le téléchargement légal également touché

Les plateformes de téléchargement légal sont également touchées par la chute. Le T1 2013 est en dessous désormais du niveau de ventes du T1 2012. C’est grâce à ces plateformes que se font la majorité des ventes de musiques numériques (53%). Le nombre des ventes à ainsi baissé de 21% sur une durée d’un an.

ca telechargementLa Snep mentionne que les internautes reprendraient même goût aux téléchargement illégaux, une pratique qui nuit gravement aux auteurs, et à leurs diffuseurs. Le « peer to peer » a ainsi augmenter de 7% entre l’espace de 3 ans. Les internautes perdent donc vite leurs bonnes habitudes.

Espérons que l’arrivée de l’été incitent les fans de musique à avoir envie de musique numérique.

Amicalement,

Yvan Dupuy

 

E-Musique: Première baisse de l’histoire des ventes numériques
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l’actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
2 Partages
Tweetez
Partagez
+11
Partagez1
Stumble