Géraldine Lemoine
Géraldine Lemoine

Chères lectrices, chers lecteurs,

Dans une récente infographie produite par Lavazza sur l’importance du bien-être au travail pour les cadres, on apprenait que ce facteur était important pour eux, en terme de génération de motivation. Dans ce nouveau podcast, Christophe Bys interviewe Géraldine Lemoine, au sujet de l’importance des générateurs de bienveillance en entreprise, garant d’un bon climat social.

Développer une culture de la bienveillance ?

Exit les leaders tyranniques, et bienvenue au management bienveillant. Géraldine Lemoine dans son essai, ‘Toxic handlers », relate la thèse des générateurs de bienveillance, selon les travaux de Peter Frost, de l’université du Michigan.

Les générateurs de bienveillance au sein d’une entreprise abordent les autres avec une posture d’écoute, par rapport à leurs souffrances. Ensuite, ils mettront en place des actions pour corriger ou améliorer leur situation. Cette qualité de bienveillance va donc jusqu’à la mise en place de moyens et d’actions pour soulager ses souffrances, qui sont souvent très couteuses à l’entreprise (absentéisme, arrêts maladie)…

Yvan Dupuy