start-up

Chères lectrices, chers lecteurs,

Selon un sondage mené par Ifop-Fiducial, plus de la moitié des Français seraient intéressés pour travailler dans une start-up.

70% sont incapables de citer des noms

Parmi les faits qui doivent être retenus, près de 70% des interrogés dans le panel ne sont pas capables de citer spontanément le nom d’une start-up. Parmi ceux qui pensent (ou qui ne veulent pas) travailler dans une start-up, 29% d’entre eux estiment ne pas avoir les compétences nécessaires pour y travailler. 23% pensene quantà eux que leur non maîtrise d’une langue étrangère (principalement l’anglais) constitue un frein pour qu’ils puissent y travailler.

Infographie: Travailler dans une start-up : oui ou non ? | Statista Vous trouverez plus de statistiques sur Statista

Et vous travaillerez-vous dans une start-up ?

Yvan Dupuy