pharmacie en ligne Amazon
Crédit photo: MANJUNATH KIRAN / AFP

Vendredi dernier, Amazon a annoncé qu’elle relevait le défi de lancer une pharmacie en ligne dans le sud de l’Inde, et plus précisément à Bangalore.Ainsi, les habitants de la région pourront : «commander des médicaments prescrits en plus de médicaments en libre-service, d’appareils de santé de base, et de médicaments ayurvédiques provenant de vendeurs certifiés». La firme met en avant le fait que ce service est particulièrement adapté au contexte actuel,en affirmant qu’il «est particulièrement adapté aux temps présents car il aidera les consommateurs à répondre à leurs besoins essentiels tout en restant en sécurité à la maison»

Des projets pilotes menés dans d’autres villes

Une porte-parole de l’entreprise a affirmé que d’autres projets pilotes seront également déployés dans d’autres villes. En effet, l’Inde est un marché cible majeur pour Amazon, car la population est jeune et de plus en plus connectée à internet, ce qui en fait une cible de choix pour tout ce qui touche au e-commerce. La concurrence y est déjà rude, avec des acteurs comme Flipkart, qui est la propriété du distributeur Américain Walmart. Récemment, Mukesh Ambani, l’homme le plus riche d’Inde et Asie a lancé son propre site “Jiomart”, souhaitant lui aussi prendre sa part du gâteau.

Et, dans les prochaines années, le marché de la santé en ligne en Inde devrait continuer à exploser, avec un poids global de 25 milliards de dollars d’ici 2025, contre “seulement” 4,5 milliards actuellement.

Différents types de médicaments accessibles en ligne

Les Indiens pourront commander sur cette plateforme de pharmacie en ligne tout type de médicaments, aussi bien ceux en libre-service, que ceux qui font l’objet d’une prescription. Des appareils de santé de base et des produits ayurvédiques provenant de vendeurs certifiés seront également mis en vente.

Stratégiquement, il s’agit d’une étape supplémentaire pour Amazon, car elle s’était déjà lancée sur ce marché en 2017, notamment avec le rachat de la start-up Américaine Pillback, spécialisée dans la livraison de médicaments à domicile. Par la suite, En janvier 2020, Amazon a déposé une marque déposée du nom Amazon Pharmacy au Royaume-Uni, en Australie et au Canada.

De son coté, Jeff Bezos, CEO de la firme, a affirmé que le 21ème siècle « allait être le siècle indien ».

On peut donc s’attendre à ce qu’Amazon déploie d’autres projets de grande ampleur dans ce pays à fort potentiel.

Yvan Dupuy