E-Commerce: La crise impactera-elle les ventes de Noël 2012 ?

noel 2012Chères lectrices, chers lecteurs,

Le contexte de crise économique actuel amène de nombreux e-commercants à se demander si elle impactera leur activité. La plupart des internautes se déclarent affectés, et surveillent leur budget.

80% d’internautes prudents

Si le e-commerce (et le m-commerce) est un secteur florissant par rapport à certains secteurs plus classiques (services -industrie), Marc Lolivier, délégué à la FEVAD confirme que près de 80% des internautes se déclareraient concernés par la crise.

 

Un sondage qui a été mené grâce au nouveau baromètre Socialmédia /Netratings:

impact crise

Si les critères portant sur les décisions d’achat sont les mêmes (prix, praticité, choix),  la largeur de l’offre commerciale est un critère progressant de près de 4 points. Le prix, reste bien sûr quant à lui, l’un des premiers facteurs de décision d’achat.

décision d'achatNotons également que le facteur de confiance d’achat a été nommé par près de 4% des cyberacheteurs interrogés. Facteur, qui, il y en a encore quelques années etait un facteur limitant pour les acheteurs non initiés aux achats sur internet.

Les intentions d’achats selon les supports

L’étude Socialmedia /Netratings pousse un peu plus loin son analyse en décortiquant les intentions d’achats, en fonction des supports utilisés:

– Internautes possédant un ordinateur:

*Intention de consulter internet pour préparer leurs achats de Noël:85%

*Intention d’acheter en ligne pour Noël:70%

– Mobinautes et leur smarphones:

*Intention de consulter internet pour préparer leurs achats de Noël:24%

*Intention d’acheter en ligne pour Noël:5%

Tableaunautes et leur tablettes:

*Intention de consulter internet pour préparer leurs achats de Noël:65%

*Intention d’acheter en ligne pour Noël:25%

Les deux derniers supports restent donc secondaires par rapport aux possesseurs de pc classiques, mais on sait que le m-commerce n’a pas encore atteint son plein potentiel.

Pour ce qui concerne les intentions d’achats, 31% des acheteurs prévoient de dépenser moins que l’an passer, tous canaux d’achat confondus. Cependant, il est intéressant de noter que 16%  sont près à dépenser plus du coté cyberacheteurs, contre seulement 8% du coté des acheteurs traditionnels.

Du coté des produits qui seront achetés, le loisir tient toujours la tête du pavé:

intentions achat

Certains produits, comme les produits alimentaires, les bijoux ou bien encore les fleurs seront quant à eux achetés « offline », comme le précise le graphique.

Au final, le contexte économique actuel incitent donc les acheteurs à plus de prudence au niveau dépense, même si les cyberacheteurs semblent plus confiant.

Amicalement

Yvan Dupuy

E-Commerce: La crise impactera-elle les ventes de Noël 2012 ?
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l’actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
4 Partages
Tweetez1
Partagez
+12
Partagez1
Stumble