E-Business : Quels sont les horizons pour le marché des sites de rencontres ?

rencontres amoureuses

Chères lectrices, chers lecteurs,

Avec le nombre croissant de célibataires, le marché des sites de rencontres à explosé ces dix dernières années. La montée de l’individualisme pousse de plus en plus les personnes en quête de l’âme sœur a s’inscrire sur des sites spécialisés. Un phénomène qui, aujourd’hui, touche toutes les tranches d’âges. Face à cette forte demande, les sites de ce type se sont multipliés, et ces derniers tentent de rivaliser d’ingéniosité pour fidéliser leur clientèle, mais aussi et surtout les satisfaire, en leur facilitant au maximum la tâche et en leur proposant de nouveaux services.

Un marché en phase de maturité

Parmi les chiffres clés, la France enregistre environ 130 000 divorces par an ,soit plus de 45% des mariages qui finissent par un divorce. Autre facteur majeur, les Français se marient de plus en plus tard, avec un âge moyen compris entre 25 et 29 ans. Selon l’Insee, cette situation démographique engendre un grand nombre de célibataires. Il seraient aujourd’hui plus de 18 millions, dont près de 11,5 surfant régulièrement sur la toile, à la recherche d’un site de rencontre sérieux et de l’âme sœur.

Il existe de nombreux concepts sur le marché, en fonction des envies et inspirations de chacun en matière de rencontres : Alors que certains misent sur la rencontre par affinité, d’autres misent sur un ciblage précis grâce aux tests de personnalités avancés, qui vous permettront de trouver des profils qui « matchent » plus facilement.

D’autres proposent encore de briser la glace plus rapidement, en se faisant rencontrer des célibataires lors d’événements réels. Partager des activités est un bon moyen de voir si l’on possède ou non des affinités avec quelqu’un, et d’envisager éventuellement d’autres rendez-vous dans un cadre plus intime.

Quand l’intelligence artificielle s’en mêle…

Les algorithmes et l’intelligence artificiel semblent donc être l’avenir des sites de rencontre pour trouver l’âme sœur. Sean Rad, le président et fondateur de Tinder, ne cache d’ailleurs pas ses ambitions concernant ces nouvelles technologies au service des célibataires.

Pour lui, ces dernières sont capables, grâce au recoupage d’une multitude d’informations et de critères, de proposer des profils parfaitement adaptés à un célibataire en quête de l’amour.âge, sexe, géolocalisation, préférences sexuelles mais aussi historique d’achats sur Internet ou playlists Spotify sont autant de données qui peuvent être exploitées pour faire matcher deux profils.

D’autres sociétés, comme Loveflutter, se basent par exemple sur les messages postés sur Twitter pour en déduire le profil psychologique des célibataires, et trouver un profil qui leur correspond.

Des sites de rencontre disruptifs devraient donc voir de plus en plus le jour sur la toile, rendant peut être certains ténors en la matière « has been », sauf si ses derniers parviennent à évoluer rapidement et à s’adapter rapidement.

Cependant, certains sociologues, comme Jean Paul Kaufmann, affirment qu’aucun algorithme n’est capable de déterminer un partenaire idéal pour nous. Il affirme d’ailleurs « nous sommes victimes d’une croyance collective dans ce domaine ».

Un « netflix » de l’amour ?

Pour Catherine Lejealle, chercheuse à l’ISC Paris, il s’agit « d’un format Netflix adapté à la rencontre amoureuse », et il s’agit de mettre en équation quelque chose que l’on veut vendre. Pour elle, de nombreux critères fondamentaux ne sont pas pris en compte, comme les cycles de vie, l’entente au quotidien, mais aussi les évolutions personnelles de la personne. Le processus des rencontres amoureuses répondent donc à un processus complexe, dont une forme d’alchimie pas toujours explicable, qu’aucun algorithme n’est capable de détecter.

D’autres, comme Marina Pavlovic Rivas , consultante indépendante en exploitation de données, pensent que l’utilisation de l’intelligence artificielle dans le cadre des rencontres n’est pas sans risque, si elle n’est pas maîtrisée.

Pour elle, la notion de hasard dans le cadre des rencontres reste fondamentale pour la nature humaine et son équilibre. Le risque potentiel des « matchs » automatisés est d’engendrer une certaine forme de discrimination vis à vis de profils potentiellement intéressant, mais qui n’ont pas été sélectionnés.

Autant dire qu’à l’heure actuelle, le cœur à ses raisons que l’intelligence artificielle ne saura jamais détecter…

Yvan Dupuy

E-Business : Quels sont les horizons pour le marché des sites de rencontres ?
5 (100%) 2 votes

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article