E-Business: IBM reconnait avoir loupé ses objectifs 2013

logo ibmChères lectrices, chers lecteurs,

Tout juste sorti, le rapport annuel de l’activité d’IBM dévoile les ratés de l’entreprise concernant les objectifs qu’elle s’étaient fixés.

 

 

Les déclarations de Madame Rometty

Le CEO de la firme, Madame Rometty a fait des déclarations officielles concernant cette publication: « Nous devons reconnaître que si 2013 a été une année de transformation importante, notre performance ne répond pas à nos attentes, explique-t-elle. Notre bénéfice d’exploitation avant impôts a diminué de 8 %. Notre chiffre d’affaires en 2013, 99,8 milliards de dollars, est en baisse de 5 % en données publiées et de 2 % à taux de change constant. »

Si l’on rentre plus loin dans les détails, c’est apparemment la branche Systems and Technology qui semble lui porter principalement préjudice. Cette dernière présente en effet un CA en chute de 26% sur un an. Pour recourir à cette contre performance, IBM prévoit de développer l’offre des serveurs power qui sera associée aux offres Linux.

Cependant, Madame Romety reste plus silencieuse sur le « dégraissage » qui devrait avoir lieu dans cette branche du groupe, avec près de 3000 emplois qui seraient sur la sellette.

IBM va probablement se réorienter sur l’analytique, et les données. Sur la première partie, ce marché représente un chiffre d’affaire global de l’ordre de 187 milliards de dollars, d’içi 2015.

Ginny Rometty déclare sur ce point particulier: « Nous avons investi plus de 24 milliards de dollars, dont 17 milliards de dollars d’investissements bruts sur plus de 30 acquisitions. Nous avons 15 000 consultants et 400 mathématiciens. Les deux tiers des travaux de recherche d’IBM sont maintenant consacrés aux données, à l’analytique et à l’informatique cognitive. IBM a déposé 4 000 brevets sur l’analytique. »

IBM aborde donc sereinement sa réorientation stratégique, même si celle-ci passera forcément par des suppressions d’emplois, ou des mobilités interne.

Nous attendrons la fin de l’exercice 2014 pour voir comment la firme se comporte.

Yvan Dupuy

E-Business: IBM reconnait avoir loupé ses objectifs 2013
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l’actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
0 Partages
Tweetez
Partagez
+1
Partagez
Stumble