deezerChères lectrices, chers lecteurs,

On savait que Deezer envisageait une entrée en bourse, ce afin de continuer à financer son développement, et notamment sa stratégie à l’international. La blue chip envisage désormais de renoncer, du à des conditions de marché jugées défavorables.

Une des introductions les plus emblématiques de l’année

Dès l’annonce de son projet, cette introduction était prédit à un beau succès. La start-up française, leader dans le domaine du streaming musical, a annoncé le report de son introduction, pour une durée indéterminée. Valorisée à près d’un milliard d’euros, l’entreprise devait lever près de 300 millions d’euros grâce à ce mode de financement externe.

Contrer ses principaux ennemis, Spotify et Apple Music, est également parmi les principaux objectifs de l’entreprise française. Nous n’avons à l’heure actuelle que peu d’informations sur ce qui est appelé des conditions “peu favorables”, déclarés dans des communiqués de presse.

L’environnement boursier semblerait être une explication, beaucoup de mauvaises nouvelles étant tombés ces dernières 48 heures. Il y a tout d’abord le plongeon de l’action Pandora, dévissant de 36%, à la suite de publication de résultats décevant. Il y a aussi Netflix, perdant plus de 10%, a la suite de la publication de résultats jugés décevant.

«Il nous est préférable d’attendre un peu», a fait valoir Didier Bench au Wall Street Journal.

Une introduction donc à suivre dans les mois ou années à venir

Yvan Dupuy