E-Business: Après Facebook, Yelp va rentrer en bourse avec une perte nette

yelpChères lectrices, chers lecteurs,

Après la récente annonce de Facebook concernant son introduction en bourse, c’est au tour de la société yelp.com de lui emboiter le pas sur ce terrain.

Qui est Yelp ?

Fondée en 2004, yelp fait partie des entreprises pionnières de l’internet, en matière de e-business. Yelp est plus particulièrement orientée dans le domaine des ventes publicitaires. Avec plus de 65 millions de visiteurs actifs par mois, elle propose aux membres abonnés de pouvoir consulter l’avis des internautes, dans le domaine du commerce local, aux États-Unis: restaurants, hôtels, dentistes, coiffeurs. Yelp est aussi présente dans d’autres pays, comme la Belgique, le Canada, ou bien encore le Royaume Uni.

Une introduction dans une période délicate

Si l’activité commerciale de Yelp reste soutenue et très bien orientée (83,3 millions en 2011, contre 47,7 millions en 2010), le résultat net de l’entreprise se traduit par une perte qui explose, passant de 9,5 à 16,9 millions de dollars.

Bien décidée à sauver sa situation, Yelp a déposé un dossier auprès de la Security Exchange Commission, afin de valider son introduction en bourse. Yelp souhaite en effet récolter près de 100 millions de dollars, et être valorisée entre 1 et 2 milliards de dollars. Cette levée de fonds serait accompagnée par les deux célèbres fonds d’investissements, que sont Goldman Sachs, et City Group.

Si l’introduction en bourse de Yelp était prévue depuis novembre 2011, les investisseurs et actionnaires potentiels risques de ne pas être très séduits par la configuration financière du groupe.

Où en est l’introduction de Facebook ?

Valorisée entre 75 et 100 milliards de dollars, l’introduction en bourse de Facebook marquerait l’un des passages les plus important de l’internet et des finances.

Avec 845 millions d’utilisateurs actifs dans le monde entier, Facebook reste inégalée. Le réseau social détient à lui seul 28%  du marché des bannières publicitaires (a titre indicatif, Yahoo détient 11%). De plus, a travers ces applications utilisées directement sur le réseau, on a appris qu’il avait crée près de 232 000 emplois en Europe.

Contrairement a Yelp, l’introduction en bourse de Facebook semble avoir tous les atouts pour séduire les investisseurs du monde entier. A ce titre, certains investisseurs ont d’ailleurs livrés au journal Le Figaro leur avis sur l’introduction de la firme de Marck Zuckerberg (article concerné).

Si le succès de Facebook en bourse semble assuré, celui de Yelp dépendra fortement de sa capacité à améliorer sa rentabilité financière.

Affaire à suivre…

Amicalement,

Yvan Dupuy

E-Business: Après Facebook, Yelp va rentrer en bourse avec une perte nette
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l’actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
7 Partages
Tweetez
Partagez1
+1
Partagez
Stumble6