Abonnements internet: un marché qui stagne

internetChères lectrices, chers lecteurs

Après l’explosion de l’internet après les années 2000 et le développement en force du haut-débit, le marché semble à arriver à maturation.

Un marché qui se tasse

Fin septembre 2010, la France comptait près de 21,4 millions d’abonnés à internet, selon les derniers chiffres de l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes)

Mais, il semble que 2010 soit l’année du tassement pour ce secteur. En effet, en 2009, on pouvait compter près de 2 millions d’ouvertures de compte au premier trimestre, contre « seulement » 1,6 pour la même période en 2010.

La segmentation du marché des abonnements internet

L’étude de l’Arcep nous donne aussi des données intéressantes sur la structure du marché des abonnements internet.

A ma grande surprise, on compte encore pas loin de 513000 lignes bas-débit, même si ce chiffre est en constant déclin (-30% sur 2010)

Les accès ADSL Haut-Débit « classiques » constituent actuellement l’essentiel du marché, avec près de 19,5 millions d’abonnements. Il semble que le nombre d’abonnés sur ce genre d’offres chute cependant (passant de 989000 à 962000 abonnés entre le premier et le troisième trimestre 2010).

En effet, il semble que ce soit les offres à Très Haut Débit qui connaissent une embellie qui connait une hausse de 67 % sur un an.

Les autres solutions, comme le câble par exemple, restent marginales, et ne représentent qu’un million d’abonnés.

Quant au dégroupage total, il connait aussi une belle progression , avec 7,4 millions d’abonnés et une croissance plus de 22% sur un an. (faire le distinguo entre haut-débit dégroupé et non dégroupé).

L’internet mobile en plein essor

S’il est bien un concurrent de taille à l’ADSL « classique », c’est bel et bien l’internet accessible via mobile.

Avec une croissance de près de 5% par an (marché mature), le développement des smartphones et autres androïd, et surtout les offres « tout compris » que proposent les opérateurs, de plus en plus d’adeptes du téléphone surfent sur internet (je le constate moi-même dans le quotidien).

L’internet mobile, c’est aujourd’hui près de 21 millions de clients (soit 1/3), qui utilisent notamment la technologie 3G.

Un marché juteux pour les opérateurs qui ont un marché pour qui ce marché représente 11,3 milliards d’euros.

L’essor du mobile marquera-t-il la fin du haut-débit fixe ? qu’en pensez-vous ?

Bien à vous

Yvan Dupuy

Abonnements internet: un marché qui stagne
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l’actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
0 Partages
Tweetez
Partagez
+1
Partagez
Stumble