La start-up Française Dataiku lève 14 millions pour devenir le boss du big data

 

dataiku

Chères lectrices, chers lecteurs,

Dataiku est une start-up Parisienne éditant un logiciel d’analyse de données pour les entreprises. Elle vient de réaliser une seconde levée de fonds de 14 millions de dollars. Elle délocalise son siège à New York afin de devenir l’un des leaders mondiaux du domaine.

Grossir vite pour devenir leader

Avoir une croissance rapide est aujourd’hui l’un des enjeux majeurs pour toute start-up qui souhaite se postionner en tant que leader dans son domaine. Et cette donne, Dataiku l’a parfaitment intégrée. Après avoir lever 15 millions d’euros en 2015, elle annonce un nouveau tour de table de l’ordre de 12,9 millions d’euros (14M€).

Ses investisseurs historiques Serena Capital (LaFourchette, Melty, Selectron…) et Alven Capital (iAdvize, Drivy, Happn…) remettent la main au portefeuille, pour l’aider à croître.

La start-up va passer sous pavillon Américain, avec pour investisseur principal FirstMark Capital. Un business angel qui a déjà investir dans plus de 60 société en “hyper-croissance”.

Prendre des décisions Business grâce aux données

Si certains sont adeptes du “pilotage à vue”, Dataiku propose quant à elle une solution d’exploitation et d’analyse des données internes, pour en extraire les informations intéressantes, et permettre aux managers de prendre des décisions “business”.

Nous aidons nos clients à fédérer toutes leurs données au même endroit, à les nettoyer et à établir des scénarios prédictifs”, ajoute Florian Douetteau, le Pdg et cofondateur de l’entreprise avec Marc Batty, Thomas Cabrol et Clément Sténac.

La plateforme s’adresse aussi bien aux novices qu’aux experts. Certains grands comptes comme Blablacar et Captain Train l’utilisent déjà pour optimiser leur budget marketing. L’Oréal et Vente-privée s’en servent pour personnaliser l’expérience client, déterminer quelle offre présenter à telle personne, à tel moment, comme Netflix le fait avec son catalogue de films et de séries. Et ainsi de suite…

La bonne nouvelle pour l’emploi Français est que le département R&D restera en France.

Souhaitons à Dataiku une croissance mondiale importante.

Yvan Dupuy

Enregistrer

Enregistrer

Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article

Poster Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 Shares
Tweet2
Share
+1
Share1
Stumble1