La spécialiste du déménagement Movinga lève 17 millions d’euros

movinga

Chères lectrices, chers lecteurs,

Considérée comme le AirBnB du déménagement, la start-up Movinga lève la somme de 17 millions d’euros.Créée en 205 à Berlin, elle a vouert en France en novembre 2016. Elle compte développer son offre et présenter de nombreuses innovations dans le domaine.

Le point avec Finn Hänsel, son directeur général

Réserver son déménagement online comme on pourrait réserver une chambre d’hôtel ou un billet d’avion est le principe de Moovinga. Une volonté de simplifier le déménagement, qui est considéré comme un facteur de stress important (3ème derrière un licenciement et le décès d’un proche).

Finn Hänsel, directeur général de Movinga donne un peu plus de détails sur son concept:

Les consommateurs sont aujourd’hui habitués de commander sur Zalando, eBay, Amazon… Nous voulons leur proposer la même chose pour les déménagements

Autre défi pour la firme: participer à la digitalisation du secteur, notamment afin de réduire les coûts d’exploitation:

Dans 20% des cas, les déménageurs reviennent ‘à vide’, ce qui génère des coûts très importants, entre le carburant, le péage… Movinga a pour but d’éviter cela.Nous accompagnons aussi ces entreprises dans les services de paiement en ligne, comme Paypal…

Développer la notion de Gagnant-Gagnant

L’idée initiale de Movinga est de créer une plateforme qui permette d’un côté aux consommateurs de réserver rapidement et facilement un déménagement, et de l’autre d’aider les entreprises de déménagement à se digitaliser. C’est du ‘win-win-win’, gagnant pour le consommateur car c’est moins cher, gagnant pour l’entreprise car nous augmentons les utilisations, et gagnant pour nous car nous prenons une marge“.

La société travaille avec 325 prestataires, dont 180 en France. Depuis sa création, elle déjà réalisée près de 30 000 déménagements, aec un volume de 40 M€.

Grâce à sa nouvelle levée de fonds, la société compte se renforcer en Allemagne ou en France, mais également s’ouvrir à d’autres pays.

Nous avons de grosses ambitions sur la France, mais nous souhaitons aussi nous implanter en Autriche, au Benelux et en Suisse au milieu de l’année 2017“, indique Finn Hänsel.

Yvan Dupuy

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article

Poster Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 Partages
Tweetez2
Partagez
+11
Partagez
Stumble6