iDVRoom ou WayzUp, deux startups qui s’affrontent dans le covoiturage domicile-travail

covoiturage

Chères lectrices, chers lecteurs,

Le malheur des uns fait le bonheur des autres semble être un adage qui s’applique bien aux deux startups mentionnées ci-dessus. Entre les grèves SNCF et les différentes pénuries de carburant, les français cherchent des solutions pour se réorganiser.

Une philosophie différente ?

Contrairement au covoiturage classique, où est positionné le célèbre Blablacar, le covoiturage domicile-travail existe bel et bien, mais est pratiqué de manière moins officielle. L’ademe confirme cette tendance: de nombreux collaborateurs pratiquent quotidiennement le covoiturage, sans pour autant passer par une plateforme”.

Du coté de chez Idvroom (filiale de la SNCF), Frédérique Ville, la directrice générale démontre son leadership sur ce segment: Nous sommes aujourd’hui leader sur le marché, avec plus de 120.000 utilisateurs inscrits, c’est-à-dire, ayant utilisé la plateforme au moins une fois au cours des 18 derniers mois“.

Rappelons que le modèle d’IDV repose sur la commission prélevée à chaque trajet sur les services additionnels, aussi bien pour les particuliers, que pour les entreprises. Comptant déjà plus de 80 partenaires actifs, elle compte tripler son nombre d’utilisateurs, chose déjà en réalisée en 2015.

Wayzup, une communauté plus petite mais plus régulière

Du coté de chez Wayzup, le positionnement semble être quelque peu différent. Une communauté plus petite (seulement 37 000 membres), mais avec une fréquentation plus régulière. Julien Honnart, le fondateur de la jeune pousse affirme: ceux-ci sont des utilisateurs réguliers, qui utilisent la plateforme au moins une fois par semaine”.

Rappelons que cette dernière a été soutenue par l’accélérateur de Business Via-D (Groupe Mobivia), spécialisé dans les nouvelles mobilités. Seul bémol, elle ne fonctionne pour l’instant qu’en mode B to B. Elle propose plus de 16500 trajets quotidiens en île de France, et plus de 46 000 à l’échelle nationale.

Concernant son développement, Mr Honnart déclare: “ce qui compte avant tout, c’est atteindre la masse critique. C’est pour ça que notre stratégie consiste à nous développer par zone d’activités, avec plusieurs entreprises qui mutualisent leurs trajets“.

wayzup

Le B to B est à l’honneur chez Wayzup

Cette dernière mise avant tout sur l’utilisation des applications mobiles, et son déploiement au sein des entreprises. 80% d’inscrits WayzUp trouvent des covoitureurs sur leur trajet et à leurs horaires dans nos entreprises partenaires, calcule ainsi Julien Honnart .

Pour l’ensemble des acteurs du segment, l’avenir du covoiturage sera principalement constitué par les gens faisant les trajets domicile-travail. Des entreprises comme ouipop, étant par exmple passée du B to C au B to B confirment ce succès.

Et vous, utilisez-vous le covoiturage domicile-travail ?

Yvan Dupuy

Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
1 Partages
Tweetez
Partagez
+11
Partagez
Stumble