Actu Marchés

Insolite: Suite à un bug sur son site, Adidas reçoit plus de 200 000 commandes

0

adidas bugChères lectrices, chers lecteurs,

La firme Adidas aurait pu se réjouir de recevoir près de 200 000 commandes en quelques heures. Seulement voilà, suite à un bug sur son site concernant un code promotionnel, elle n’honorera pas ces commandes.

 

 

 

 

Un code promotionnel défectueux

C’est sur le site vente-privee.com que le code promotionnel a été laché. Ce dernier proposait une réduction de 60 euros, sans montant minimum obligatoire (!). Ce code à usage unique , valable pour un acte d’achat, n’avait pas été désactivé, et était donc utilisable par l’ensemble des internautes. Une aubaine…

Ceux ayant découvert la faille ont ensuite partagé l’information sur les réseaux sociaux, entrainant pour Adidas un afflux de commandes important, mais, évidemment non rentable commercialement. Il a donc été désactivé vers 5 heures du matin, et Adidas a donc commencé le remboursement des commandes qui ne seront pas honorées, avec un montant global avoisinant les 12 millions d’euros.

L’histoire rappelle les affres des 3 Suisses en 2012, où tous les articles étaient restés disponibles pendant quelques heures à 50%de réduction.

Yvan Dupuy

 

Start-ups: Satisfactory reste confiante quant à son développement

0

satisfactory-684x250Chères lectrices, chers lecteurs,

Editrice d’une solution Saas de la gestion de satisfaction clients, la start-up parisienne Satisfactory a levé un million d’euros pour améliorer son outil Sharing Data et se développer en Europe.

 

Une spécialiste du feedback management

En prenant comme emprunte le « sharing data », satisfactory est une spécialiste du « feedback management ». Elle délivre des enquêtes et baromètre de satisfaction pour les entreprises. Afin de continuer à financer sa croissance et son développement, elle vient de lever près d’un million d’euros auprès de Generis Capital Partners, mais aussi avec le soutien du conseil régional d’île de France.

Fondée en 2008, son outil permet aux entreprises de recueillir la satisfaction des clients, et leur retour d’expérience. Parmi ses clients actuels, nous pouvons citer des marques comme Lapeyre, Groupama-GAN, Pierre & Vacances, BforBank ou encore Speedy.

Grâce à cette levée de fonds, Satisfatory compte mettre au point une nouvelle version de sa solution Sharing Data 6.0, programmé pour le deuxième trimestre 2015.

En terme d’évolution, l’outil proposera une interface intuitive, avec l’intégration du web reporting. La start-up souhaite  également se développer à l’international sur le marché britannique.

Yvan Dupuy

E-Commerce: Amazon lance Home Services, plateforme d’artisans prestataires de services

0

Amazon-Home-Services

Chères lectrices, chers lecteurs,

Afin de proposer plusieurs services d’artisans, Le géant du e-commerce Amazon lance sa plateforme « Home Services ».

 

 

 

 

Uniquement disponible aux Etats-Unis

Cette toute nouvelle plateforme ne sera disponible, dans un premier temps, que sur le marché américain. En s’enregistrant, les artisans pourront se faire connaître et développer leur clientèle, et donc leur chiffre d’affaires.

Qu’il s’agisse d’installer une nouvelle télévision, d’effectuer des travaux de plomberie, d’entretenir le jardin ou de prendre des cours de chants, chaque particulier pourra trouver sur cette plateforme les artisans adaptés à leur demande. Si, par exemple, après avoir acheté un chauffage en ligne, la plateforme vous proposera des services pour qu’il soit installé à votre domicile, parmi les prestataires inscrits.

En terme de présentation, chaque artisant possédera une page présentant son activité, avec un calendrier de leurs disponibilités, leurs horaires d’ouverture ainsi que les régions au sein desquels ils peuvent se déplacer. en contrepartie, ils devront rétribuer une commission auprès d’Amazon.

En cas de litige avec les clients, Amazon assurera également le remboursement auprès des clients. Dans un communiqué, elle affirme vouloir suivre chaque intervention pour être sûre de ne proposer que des prestataires de qualité.

Si elle rencontre un succès aux États-Unis, nous pourrions également la voir débarquer en France…

Yvan Dupuy

Streaming: Dailymotion veut se concentrer sur son développement international

0

dailymotionChères lectrices, chers lecteurs,

Après 10 ans d’existence et un nouveau logo, la plateforme de streaming Dailymotion affirme sa volonté de développement à l’international.

 Une concurrence directe avec Youtube

Fondée en 2005, Dailymotion avait pour but de permettre à tout internaute de visionner, mais aussi de mettre en ligne des vidéos, permettant de diffuser ses propres contenus. C’est quelques semaines plut tôt que Youtube, son éternel rival, faisait également son apparition sur le marché du streaming.

Afin de continuer son développement face à Youtube, c’est donc à l’international que Dailymotion oriente sa stratégie.

 

Giuseppe de Martino, secrétaire général de Dailymotion, affirme: « La comparaison avec YouTube tenait en 2006, lors du rachat par Google. Mais à présent YouTube est davantage un moteur de recherche pour vidéos. De notre côté, nous faisons de la distribution de contenus vidéos pour nos partenaires . « A ce jour, nous faisons 300 millions d’utilisateurs uniques mensuels et enregistrons pas moins de 3 milliards de vidéos vues par mois ».

En 2013, Dailymotion rachète Jilion, afin de passer au HTML5. Elle développe un lecteur multimédia afin de répondre au mieux aux besoin de ses clients. Son concept de responsive design permet de redimensionner le format en fonction des besoins de l’internaute.

Concernant le positonnement sur les marchés, Monsieur de Martino affirme: « Nous sommes nés en France mais nous ne nous sommes pas positionnés comme un acteur franco-français. Un bureau à New-York a été rapidement ouvert. La France est le pays dans lequel nous avons eu besoin de nous institutionnaliser le plus vite ». Les prochains marchés qui sont visés par Dailymotion sont le Brésil, mais également la Zone Asie Pacifique.

Dernièrement, des discussions avec le fonds d’investissement hongkongais PCCW auraient eu lieu…

Souhaitons donc bonne chance a Dailymotion pour son futur développement.

Yvan Dupuy

Stratégies: Le nouveau plan d’Uber pour se rendre indispensable

0

uberChères lectrices, chers lecteurs,

Décidément, la société Uber n’en finit pas de faire parler d’elle. Malgré une certaine rogne des taxis, l’application connait un succès fulgurant. Elle dévoile aujourd’hui comment elle souhaite aller plus loin, afin de devenir incontournable.

 

 

Une fine stratégie

En allemand, le préfixe «über-» désigne ce qui va au-delà, ce qui dépasse les limites. C’est bien ce que compte faire Uber, en faisant communiquer l’application avec d’autres se trouvant sur votre portable. En effet, Uber a annoncé aux développeurs une application Api, qui permettrait à l’application d’être interconnectée avec les autres. Comme vous pouvez demander à vos amis Facebook des vies depuis Candy Crush, vous pourrez commander un trajet Uber depuis une autre application…

Outre l’omniprésence, Uber mise aussi sur le concours de contributions. Il lance un véritable appel aux développeurs, afin que la marque devienne synonyme de taxi (comme klennex pour les mouchoirs.). Les idées s’échangent avec verve sur le forum de Y Combinator. Parmi les idées originales lancées par certains développeurs:

-Une application de réveil qui commanderait automatiquement un trajet au petit matin

-Une «roulette russe» qui désignerait au hasard le bar où votre Uber vous déposera

-Un couplage à l’application de rencontre Tinder, pour permettre aux internautes en quête d’amour de retrouver au même endroit

Uber a lancé un «hackathon» afin de récompenser les contributions les plus innovantes. Pour Uber, tout est bon à prendre, chaque contribution pouvant être un levier de croissance.

Uber parviendra-t-il à devenir un Google du transport ?

Yvan Dupuy

Haut de page