Zoom sur 5 start-ups françaises qui innovent dans le recrutement

job-people

Chères lectrices, chers lecteurs,

Alors que le contexte économique reste difficile sur le front de l’emploi, il y a les grands acteurs du recrutement classiques, et ceux qui tentent l’aventure de l’innovation. Zoom sur ceux qui osent la dernière option…

Le recrutement innovant français

1. Coop-Time: le temps de la cooptation dans l’emploi

coop-time_medium

Alors que toutes les entreprises cherchent à réduire leur coûts pour trouver la perle rare, la start-up Parisienne Coop-Time propose aux entreprise de trouver des talents qui ne sont pas en recherche active. Coté demandeurs, on peut s’inscrire gratuitement sur le site pour recevoir des offres. et on peut ainsi recommander des personnes de son entourage. Et si le recrutement réussit (après la période d’essai), la personne qui aura servi d’intermédiaire sera récompensée avec 700 euros, somme qui pourra aussi être versée sur un compte que le « coopteur » pourra utiliser lorsqu’il voudra lui-même recruter…

2. Flexjob la flexibilité en maître mot!

flexjob_medium

Tout juste créée par Jérémy Bataille, la société mise avant tout sur la flexibilité coté demandeur d’emploi et recruteur. Elle développe actuellement un moteur de recherche basé sur le e-learning (extrait des bases de données enregistrées) permettant de faire matcher au mieux offres et demandes.

3. Vadequa: recruter en fonction de la culture d’entreprise

vadequa_medium

Déjà 4 ans d’existence pour Vadequa, qui recrute des candidats en fonction de la culture, et des valeurs d’entreprise. La société fait matcher un questionnaire soumis aux candidats (profils psychologiques) et le compare aux critères communiqués. Ce testing est facturé entre 500 et 25 000 euros, selon le nombre de candidats à tester et la taille de l’entreprise.

4. Whire ou le roi des talents cachés

whire_medium

Lancée cette année à Paris par Kayoum Said Abdallah Fane, la start-up Whire parie sur l’évolution des carrières et la découverte de talents cachés. Après voir répondu à un questionnaire, le candidat se verra proposer des offres par algorythme. Un tel service permettra aussi aux entreprises d’encourager la mobilité interne et d’éviter d’embaucher un coûteux spécialiste à l’extérieur.

5. Place des talents: le profiler du e-job

logo-place-des-talents_medium

1 an d’existence pour le concept de Marion Pageot. Son concept se focalise avant tout sur la psychologie du candidat. Un concept qui devrait séduire les recruteurs qui aiment le profilage, afin que l’adaptation du candidat au poste soit optimale, et en toute intégrité.

Bravo à ces cinq start-up françaises pour leurs concepts innovant et porteurs dans le monde du recrutement.

Yvan Dupuy

Enregistrer

Enregistrer

Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article

Poster Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

71 Shares
Tweet5
Share28
+11
Share7
Stumble30