Twitter pourrait licencier 300 personnes en contexte de crise et d’incertitude

twitter-job-search-tool

Chères lectrices, chers lecteurs,

Une annonce qui pourrait être faite une semaine avant la pulication de ses résultats trimestriels. Twitter envisagerait de se séparer de 8% de ses effectifs, soit environ 300 personnes. Une seconde vague de licenciements suite aux premiers licenciements ayant eu lieu l’été dernier.

Twitter cherche à rebondir à tout prix

Face à ses difficultés en terme de résultats, et le désistement un à un de tous ses repreneurs, Twitter aimerait rebondir. « Tailler » dans la masse salariale serait dès lors une première solution pour améliorer quelque peu sa rentabilité.

En juin dernier déjà, l’entreprise s’était séparé environ du même nombre de salariés, soit environ 300 personnes. L’emprunte du nouveau PDG Jack Dorsey est bel et bien là, fermement décidé à sauver le réseau social d’un flop. Concernant cette nouvelle vague, elle toucherait principalement les équipes dédiées aux ventes de produits et services.

Concernant son rachat, et après les désistements de Salesforce, Disney ou bien encore Alphabet, des internautes se sont récemment proposés pour foruler une offre de rachat. Le mouvement #WeAreTwitter (#NousSommesTwitter en français) souhaite que les utilisateurs du site soient les prochains candidats au rachat.

Bien évidemment, rien n’est fait ni enterriné, mais cette solution pourrait-elle réellement sauver le réseau social? Rien n’est pour l’heure moins sûr.

Yvan Dupuy

Enregistrer

Enregistrer

Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
6 Partages
Tweetez4
Partagez1
+11
Partagez
Stumble