Snapchat se renforce dans la recherche avec l’acquisition de la start-up Vurb

vurb

Chères lectrices, chers lecteurs,

C’est aujourd’hui au tour de Snapchat de sortir le portefeuille, mais pour la bonne cause. Elle rachète en effet pour 110 millions de dollars la start-up Vurb. Cette dernière a développé un moteur de recherche et et de recommandations.

Rachat oui mais quelle intégration ?

L’information a été communiquée tout d’abord par le site The information. Aujourd’hui valorisée à 20 milliards de dollars, ce rachat est be et bien le plus gros de l’histoire pour Snapchat, juste après celui de Bitstrips.

Créee en 2011, Vurb était à la base un assistant personnel, en concurrence directe avec Google Now. Sur ce point, son fondateur précis que qu’elle diffère de ce service en plusieurs points. Elle s’appuie notamment sur différentes services connexes, dont Uber, Netflix, Foursquare ou Google Maps.

Lorsqu’une personne fait une recherche sur un film, l’application affiche directement les horaires des séances dans le cinéma le plus proche. Elle peut s’y rendre via Uber, ou décider d’y aller par ses propres moyens via Google Maps. Contrairement à Google Now, les suggestions et recommandations sont faites par les utilisateurs eux-mêmes.

Quant à l’intégration dans Snapchat, le système de recherche de Vurb intéresserait plus particulièrement cette dernière pour pouvoir chercher des amis plus facilement. Snapchat pourrait également mettre à profit ce nouvel outil pour affiner le ciblage publicitaire, mieux connaître les habitudes de ses 150 millions d’utilisateurs, ou encore recommander les «stories», des collections d’images et de vidéos visibles pendant 24 heures, les plus susceptibles de plaire.

Stratégiquement, Snapchat fait-elle réellement les bons choix en terme identitaire ? à la base, le concept permettait aux utilisateurs d’échanger des photos éphémères, pour évoluer par la suite vers un réseau social à part en tiers.Mais une telle diversification n’éloignerait-elle pas trop Snapchat de son concept de base ?

A trop vouloir en faire, certains comme Yahoo! ont fini par se perdre…

Yvan Dupuy

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
12 Partages
Tweetez2
Partagez
+1
Partagez1
Stumble9