Quand Amazon Prime Now butte sur la Mairie de Paris…

Amazon Prime Now storage

Chères lectrices, chers lecteurs,

Le nouveau service d’Amazon baptisé Prime Now qui tient tant à cœur le géant du e-commerce se trouve confronté aux affres de l’administration et plus particulièrement à ceux de la Mairie de Paris. Pour rappel, ce service qui concurrence directement les commerces traditionnels, se propose de livrer ses clients , dans un délai de 24 à 48 heures.

Un communiqué officiel courtois mais ferme

C’est dans un communiqué officiel que la Mairie de Paris à donné le ton au géant Américain:

«Cette opération est susceptible de déstabiliser gravement les équilibres commerciaux parisiens», tonne la Mairie, qui déplore n’avoir été informée de l’arrivée de Prime Now «que quelques jours avant son lancement». La municipalité entend porter le dossier auprès du législateur, invoquant «la nécessité de définir, par la loi, des garde-fous en mesure d’éviter que de tels services ne viennent à constituer une concurrence déloyale à l’égard des commerçants et artisans»

Et la mairie de paris à fait clairement comprendre à Amazon qu’elle serait intraitable avec elle, sur tous les points:

-Politique de ressources humaines

-Quantité de pollution émise par les véhicules

-Qualité de vie des personnes vivant à proximité du centre de stockage

Serait-ce un paradoxe quand on sait que la construction du centre de stockage avait été accordé sans problème. Cependant, le fonctionnement du service du lundi au dimanche et de 8 h à 22h pourrait effectivement porter atteinte aux commerçants traditionnels.

Point positif, on sait que le service implanté à Paris emploie déjà 70 personnes, et fait travaillé de nombreux sous traitant de la livraison, avec des prestataires comme Top Chrono, équipés de scooters ou de camionnettes.

Affaire à suivre…

Yvan Dupuy

Enregistrer

Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
395 Partages
Tweetez
Partagez1
+11
Partagez
Stumble393