Nvidia décide de se mettre aux voitures autonomes…

bb8_nvidia

Chères lectrices, chers lecteurs,

Alors que Google accélère sa phase de commercialisation des véhicules automnes, et que Uber Fanfaronne à Pittsburh, Nvidia, le spécialiste des cartes graphiques dévoile son intention de se positionner sur ce segment.

Un avantage certain sur ses concurrents

Déjà utilisés dans certains composants de l’intelligence artificielle, Nvidia possède déjà des atouts au niveau technologique. Elle annonce son intention d’investir dans le deep learning afin d’aller plus loin dans l’AI. Elle pourra également s’appuyer sur sa maîtrise du GPU, un outil indispensable à la maîtrise de logiciels intelligents.

Le projet ne débarque pas de nul part, car Nvidia équipe déjà de nombreux objets connectés chez Google, Microsoft, Baidu ou Facebook par exemple.

Le supercalculateur DGX-1 de la marque est également utilisé chez des grands noms comme SAP ou IBM. Son utilisation s’étend aussi à des entités moins connues, comme Benevolent AI, une startup anglaise, l’utilise dans le domaine de la santé. Et en France, c’est l’Université de Reims qui lutte contre les maladies des vignes grâce à la machine.

Plus proche de l’automobile, on sait également que Tom Tom (qui commercialise désormais des objets connectés) utilise le système NVidia Drive PX2 pour développer son logiciel de cartographie prédictif afin qu’il soit le plus précis possible.

En outre, lors du GTC Europe 2016, le fabricant a dévoilé son Driveworks Alpha 1, Un OS spécialement dédié aux voitures autonomes! On peut donc penser, qu’afin de conserver une longueur d’avance sur ses concurrents, la marque ne place pas tous ses pions sur l’échiquier, et garde certaines technologies avancées pour elle…

BB8 (ci-dessus) est le nom du premier prototype de la marque. Après plusieurs mois de tests en Californie (dans le New Jersey), il bénéficie d’un niveau 4 sur l’échelle des véhicules autonomes. De quoi rendre jaloux Google, qui a récemment connu un nouvel accident lors de tests sur route.

Nvidia a également lâché quelques mots sur “Xavier”, son nouveau supercalculateur, dont la sortie est prévue pour le quatrième trimestre 2017. Ce dernier est capable d’effectuer 20 000 milliards de calculs par seconde, en ne consommant “que” 20 watts.

Nvidia, future marque automobile ?

Yvan Dupuy

Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article

Poster Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

31 Shares
Tweet2
Share
+1
Share1
Stumble28