La CNIL épingle Facebook pour différents manquements avec une amende de 150 000 euros

l_facebook-live

Chères lectrices, chers lecteurs,

La CNIL vient d’épingler Facebook pour différents manquements aux lois internet, et notamment la loi informatique et libertés. La sanction pécunière s’élève à 150 000 euros pour Facebook, ce qui ne demeure qu’une paille pour l’entreprise qui génère des milliards d’euros chaque année.

Les données personnelles non respectées

La CNIL a déclaré, concernant les différentes manquements de l’entreprise:

« Il a notamment été constaté que Facebook procédait à la combinaison massive des données personnelles des internautes à des fins de ciblage publicitaire. Il a aussi été constaté que Facebook traçait à leur insu les internautes, avec ou sans compte, sur des sites tiers via un cookie » (témoin de connexion)

La CNIL a jugée que les utilsateurs que, si les utilsateurs disposent de certains moyens pour maitriser la publicité affichée, ils ne consentent pas à l’utilisation massive de leurs données que ce soit lors de la création de leur compte, ou à postériori.

Dès lors, Facebook a été condamnée à une amende 150 000 euros , ce qui constitue l’amende la plus élevée existant à l’heure actuelle. il est toutefois à noter que Facebook peut faire appel auprès du conseil d’état si elle le souhaite.

Il est en outre reproché à Facebook de ne pas recueillir le consentement des internautes pour le recueil des données sensibles, concernant notamment leur opinion politique, leur religion, ou bien encore leur orientation sexuelle.

Yvan Dupuy

Enregistrer

Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article

Poster Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Partages
Tweetez
Partagez
+11
Partagez1
Stumble