Les tendances du Webmarketing en 2012, selon Adobe

web-marketingChères lectrices, chers lecteurs,

En ce début d’année, le grand acteur de l’internet Adobe a récemment exposé son point de vue sur les grandes tendances du webmarketing en 2012.  Si 2011 a été une année axée sur la présence sociale et l’évolution vers la vidéo, qu’en sera-t-il pour cette nouvelle année ?

 Performances et ciblage

Selon Adobe, les marketeurs seront en priorité à la recherche de nouveaux marchés, principalement émergents. Les nouveaux pays qui seront ciblés seront en priorité ceux du nouveau BRIC (Brésil, Russie, Inde, et Chine). Avec une croissance annuelle de 3% supérieure aux pays de l’Amérique du Nord, ils devraient poursuivre une croissance régulière jusqu’en 2030. Second point, et non des moindres, les retours sur investissements des actions webmarketing seront mesurés encore plus précisément, afin de discerner les actions les plus rentables de celles présentant un intérêt moindre.

Les outils et supports webmarketing

Dans son exposé, Adobe met en avant sans surprise l’importance des réseaux sociaux (avec Google Plus et Facebook principalement). Il conviendra donc d’assurer une présence et une visibilité maximale sur ceux-ci. Objectif: augmenter le nombre de membres dans la communauté de la marque, et communiquer efficacement.

L’autre support qui continuera sa progression est bien sûr le mobile (“m-commerce“). IL deviendra donc indispensable aux webmarketeurs de s’adapter au mieux a ce support (notamment en terme d’adaptation des sites web). Quant aux supports plus classiques comme l’e-mailing, Adobe appuie la position du cabinet Forrester sur le sujet (plus 10% d’utilisation dans les 5 années à venir).

E-reputation et interactivité

Si, dans un commerce classique, le bouche à oreille reste le principal vecteur de réputation d’une marque ou d’une entreprise, la e-reputation pour un site web est un indice qui sera surveillé de près. Je pense que cet indice, même s’il est connu, est encore trop peu pris en compte par certaines structures (hormis les gros sites web). Enfin, Adobe indique qu’un autre moyen de communiquer avec les clients ou prospects sera l’interactivité: quizz, concours, sondage…afin de faire participer activement l’internaute et maintenir son intérêt à un niveau élevé.

Dans un contexte concurrentiel, je pense que la stratégie de  différenciation restera avant tout un atout majeur.

Et vous, quelle stratégie allez-vous adopter ?

Amicalement,

Yvan Dupuy

 

Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
0 Shares
Tweet
Share
+1
Share
Stumble