Le pionnier d’internet Yahoo! se vend à Verizon

yahoo verizon

Chères lectrices, chers lecteurs,

C’est une grande page de l’histoire de l’internet qui se tourne, après un véritable “roman” concernant la vente de Yahoo. Malgré ses différentes tentatives, Marissa Mayer, débauchée à l’époque de chez Google, ne sera finalement pas parvenue à donner une nouvelle identité à Yahoo.

Le pionnier de l’internet rend les armes

Cela faisait un bon nombre de mois que l’on savait Yahoo en difficultés.  Dernièrement, elle avait cédé près de 3000 brevets, dont certains concernant sa technologie de recherche. Aujourd’hui, et après de nombreuses approches, c’est finalement Verizon qui emporte la mise.

La société devra verser 4,8 milliards de dollars pour cette acquisition. Fondée en 1994, Yahoo avait vu sa valeur en bourse divisée par 3 en 15 ans. Un signal d’alarme qui parle de lui-même concernant la confiance accordée par les investisseurs, mais aussi concernant la valorisation de l’entreprise.

Face à l’essor du moteur de recherche Google, puis à l’irruption des réseaux sociaux tels que Facebook, Yahoo! n’avait pas réussi sa mue malgré l’arrivée en 2012 de Marissa Mayer.

Après une coupe de 15% de ses effectifs et une tentative de relance dans le domaine des mobiles, l’entreprise touche le fond en 2015, avec une perte nette de 4,4 milliards de dollars, et à nouveau 440 millions de dollars de pertes nettes au deuxième trimestre 2016.

Alibaba et Yahoo Japan seront regroupées dans un fonds

Yahoo avait également une présence forte dans les pays asiatiques. Elle était présente notamment dans le e-commerce via le géant Alibaba. Une entreprise qui possède une parfaite connaissance du marché et des “us”. Nestlé lui avait d’ailleurs fait confiance pour la pénétration de ce marché stratégique.

Le cœur des activités de Yahoo! racheté par Verizon sera intégré dans la même division qu’AOL pour créer « un groupe de médias sur mobile de premier plan mondial », espère le PDG de Verizon, Lowell McAdam. Cette nouvelle entité sera dirigée par le directeur actuel de l’unité AOL, Tim Armstrong.

Seul le sort de Marissa Mayer ne semble, à l’heure actuelle, pas encore réglé. Elle affirme cependant vouloir rester dans l’entreprise, malgré son échec dans son redressement.

Yvan Dupuy

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article

Poster Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 Partages
Tweetez
Partagez
+11
Partagez1
Stumble1