La start-up Save lève 15 millions d’euros pour financer sa croissance

start up save

 

Chères lectrices, chers lecteurs,

En se lançant dans le business de la réparation de smartphones en 2013, Save ne s’attendait pas à un tel succès. Afin de continuer à financer sa croissance, cette dernière lève la somme de 15 millions d’euros.

 

 

Une croissance exponentielle

Avec la multiplication du marché des smartphones, le segment de la réparation a le vent en poupe. En effet, sur 100 portables achetés, 12 subiront une réparation. C’est partant de ce constat que Damien Morin à crée « Savemysmartphone ».

Au niveau de la France, ce sont plus de 2 millions d’appareils par an à soigner, et 160 millions au niveau mondial. Face à ce succès, la marque à ouvert près de 90 points de vente, où elle propose de réparer smartphones et tablettes en 20 minutes et avec une garantie d’un an.

Pour se démarquer de la concurrence, Damien Morin mise sur le service. En effet, après avoir pris un rendez-vous, un coursier peut venir récupérer votre appareil.

Save, c’est également une offre B2B. Objectif: réparer les smartphones des professionnels, et se rapprocher des flottes de portables des grandes entreprises. Une prestation qui connait déjà un certain succès, avec des grands comptes comme: Altran, Eutelsat, Free, PSA Peugeot Citroën, Bolloré ou Suez Environnement.

Autre perspective encourageante, Save devrait ouvrir, d’ici fin 2015, 120 boutiques, avec le recrutement en parallèle de 120 salariés.

Ces ouvertures seront financées via la levée de fonds de 15 millions d’euros via plusieurs fonds d’investissements: 360 Capital Partners, IDInvest, et également certains investisseurs privés, dont Xavier Niel.

Dans un futur plus lointain, la société vise également un développement à l’international, dans des pays comme la Belgique, l’Espagne, le Portugal et le Royaume-Uni.

Yvan Dupuy

La start-up Save lève 15 millions d’euros pour financer sa croissance
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
1 Partages
Tweetez
Partagez
+11
Partagez
Stumble