Intel investit 38 millions de dollars dans 12 start-ups dont la française Chronocam

ofrin-intel-cloudera-large

Chères lectrices, chers lecteurs,

Intel vient d’annoncer un investissement de l’ordre de 38 millions de dollars dans 12 start-ups, dont la française Chronocam. Parmi les domaines choisis, citons par exemple la robotique, les objets connectés, la réalite virtuelle, ou bien encore les datas.

Renforcer son ecosystème mondial

C’est à l’occasion de la 17e édition de son évènement Intel Capital Summit, qui a réuni à San Diego, en Californie, quelque 1000 entrepreneurs et investisseurs,que le numéro un mondial des semiconducteurs a annoncé avoir investi 38 millions de dollars dans 12 start-up.

Wendell Brooks, vice-président d’Intel et président senior d’Intel Capital, joue le porte-parole concernant cette opération financière importante:

« L’innovation est en train d’exploser alors que le monde se transforme en un lieu de plus en plus intelligent et connecté, où des milliards de dispositifs seront rendus encore plus intelligents par l’intelligence dans le nuage.Nous sommes ravis de faire équipe avec ces entrepreneurs visionnaires développant des technologies de pointe pour transformer la vie et les industries. »

Parmi les 12 start-ups soutenues financièrement, 8 sont Américaines :Embodied (technologies de perception, de cognition et d’apprentissage pour la robotique personnelle), Perrone Robotics (logiciels pour véhicules et machines autonomes), Paxata (boite à outils pour la mise en œuvre d’applications de big data), StealMine (technologie de cryptage des données autorisant leur traitement sans décryptage), CubeWorks (plateforme de traitement autonome et sans fil des informations de l’environnement personnel), K4Connect (Solution de surveillance à distance de personnes âgées ou handicapées), Dysonics (technologie de reproduction de son à 360 degrés dans des écouteurs) et InContext Solutions (Solutions de réalité virtuelle pour la distribution).

On retrouve parralèlement 4 autres bénéficiaires dont deux sociétés chinoises: Eazytec, spécialisée dans les micrologiciels embarqués dans les mémoires,  et Gand Chip Microelectronics, focalisée dans les dispositifs Wi-Fi). Une autre société est Canadienne (Kinduct, fournisseur de services cloud pour le sport et la santé) et une française (Chronocam, qui développe des dispositifs de vision inspirés de l’œil humain).

Quelques mots sur Chronocam

Une start-up soutenue par un mastodonte du e-business n’est pas chose courante. Mais qui est donc Chronocam ? Créee en 2014, cette société développe entre autre des applications pour les voitures connectées. Lors de son lancement, elle a déjà reçu un premier soutien financier s’élevant à 750 000 euros de la part de la société Robert Bosch Ventures.

Bravo  à cette pépite pour avoir su séduire Intel, et promouvoir les couleurs de la France.

Yvan Dupuy

Enregistrer

Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
57 Partages
Tweetez2
Partagez
+11
Partagez1
Stumble53