E-Job: Un avenir porteur pour les l’emploi IT

shutterstock_255409549-684x250Chères lectrices, chers lecteurs,

Dans un contexte économique toujours morose, des bonnes nouvelles sont toujours bonnes à prendre. Les dernières statistiques montrent en effet un regain important du coté de l’emploi IT. Explications.

 

Le nombre de chômeurs IT a baissé

Sur le dernier trimestre 2015, le nombre de missions d’intérim et d’intentions d’embauches sur le segment IT est reparti à la hausse. Plus concrètement, le nombre de chômeurs en catégorie A, du coté de Pôle emploi, a chuté sur le segment des télécommunications, passant de 39600 en octobre, à 39100 en novembre. Un signe bénin certes, mais tout de même encourageant, dans le contexte actuel.

Toutes catégories confondues (ABC), la baisse du chômage se confirme, avec un nombre passant de 49400, à 48900 de octobre à novembre.

Bien que ces chiffres restent supérieurs à ceux du mois de novembre 2014, ils témoignent d’un retour à l’embellie sur le front de l’emploi IT en France.

Autre point positif, les intentions d’embauche dans le secteur restent élevées (supérieures à 90% selon l’Apec). Actuellement, les profils les plus demandés gravitent autour de la maîtrise des langages Java, SQL et .Net. Les “freelances” ont aussi le vent en poupe et plus particulièrement: développeur, administrateur réseau ou de bases de données. Le profil “type” est un homme (dans 87% des cas), doté deplus de 5 ans d’expérience professionnelle, et d’un bac +4.

Une mission dure en moyenne 13 mois. Et le tarif jour moyen d’un freelance inscrit sur la plateforme est de 480 €/jour.
Avis donc aux amateurs en quête de reconversion…
Yvan Dupuy
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
0 Partages
Tweetez
Partagez
+1
Partagez
Stumble